prêt-travaux

Les points essentiels à connaitre sur le crédit travaux

Vous n’avez pas le budget nécessaire pour faire des travaux d’agrandissement ou de rénovation, ou encore pour améliorer les équipements de votre habitation ? Le crédit travaux est une solution faite pour vous. Que faut-il savoir ?

Les établissements prêteurs et les pièces à fournir

L’emprunteur qui souhaite bénéficier d’un crédit travaux peut se rapprocher évidemment des établissements bancaires classiques. Il peut aussi faire sa demande de prêt dans des banques en ligne, des agences de crédit, des courtiers ou encore des organismes d’aides. Mais pour trouver l’organisme qui peut fournir un crédit travaux pas cher, il est indispensable de passer par les simulateurs de crédit en ligne.

Concernant les documents à déposer auprès de la banque, l’emprunteur doit fournir des documents personnels comme une carte d’identité ou un passeport, un justificatif de domicile et des factures récentes. À part cela, il est nécessaire de présenter des justificatifs financiers incluant les justificatifs de revenus, les relevés de compte et le relevé d’identité bancaire. Il ne faut pas oublier les justificatifs relatifs aux travaux à réaliser, entre autres, les devis, les bons de commande…

Un type de crédit à la consommation

Le crédit travaux s’inscrit dans la catégorie du crédit à la consommation. La banque peut octroyer une somme entre 200 euros et 75 000 euros avec un taux d’intérêt allant entre 2,5% et 10% selon la nature du prêt et le profil du demandeur. Par ailleurs, l’emprunteur aura l’opportunité de sélectionner entre :

– des prêts travaux classiques qui sont accordés par divers organismes de crédit. Avec différents types, l’emprunteur pourra en choisir selon ses besoins ainsi que le montant des opérations à réaliser;

– un prêt personnel non affecté qui est un crédit flexible permettant de recevoir une somme d’argent libre d’usage. L’établissement prêteur ne sollicite pas une justification de dépenses ;

– un crédit affecté qui est destiné pour un projet précis. Ici, il ne doit être utilisé que pour la réalisation des travaux. Des justificatifs, entre autres, des devis et des factures provenant du prestataire sont demandés par la banque.

– un crédit renouvelable ou prêt revolving qui est une réserve d’argent disponible en permanence après une souscription et que l’emprunteur peut puiser à volonté.

Conditions de souscription à un crédit travaux

Pour être éligible à ce type de prêt, l’emprunteur doit être propriétaire de la demeure. Les locataires qui souhaitent améliorer leur intérieur peuvent également y souscrire, mais pour ce cas, l’autorisation du propriétaire est toujours nécessaire. À part cela, les copropriétaires ont aussi le droit de demander ce type de prêt. Mais seules les parties communes de la copropriété peuvent être financées.

Outre ces conditions, le demandeur doit avoir une situation financière stable, car comme tout prêt, le crédit travaux engage un remboursement. De ce fait, le futur emprunteur doit bénéficier d’un revenu régulier qui sera vérifié par l’organisme de crédit. Pour les non-salariés ou les personnes en recherche de travail, des justificatifs pour un remboursement à long terme sont sollicités. La banque prend aussi en compte la situation personnelle ainsi que le taux d’endettement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *